cc by saLes idées de Rénov Éco sont de Benoist du Crest, elles ont été diffusée en août 2017 sous créative commun BY SA.

"Je souhaite participer, avec d'autres citoyens élus et experts, à trouver les meilleurs  leviers économiques pour réussir notre transition écologique, sociale et sociétale afin de sortir de notre vieux modèle en crise.

Mes premières réflexions sur la transition économique viennent de Piotr Dabrowski (Intellectuel polonais au syndicat Solidarnosc Wiejski des années 80 ), sur les monnaies complémentaires mes idées viennent de Bernard Lietard,  sur le  partage du travail de Pierre Larrouturou. J’apprécie ‘Laudato si’ l'encyclique du pape François, ainsi que les travaux de Patrick Viveret et Dominique Meda.

Vous êtes invité à copier, distribuer, communiquer, comme l'a fait Mme Ariane ROZO ingénieur service Bâtiment à l'Ademe.

Vous êtes invité à compléter, recalculer, proposer des transformations du texte, comme l'ont fait deux économistes  N. MEUNIER, et G. ERVAISE, j'apporterai vos corrections, en vous citant si vous le souhaitez.

Comme M.Jancovici de The Shift Project et M. Chatelin de négaWatt, vous êtes invité à critiquer, j'apporterai ma réponse à vos objections, dans le FAQ, en vous citant si vous le souhaitez.

Merci de vos contributions !"

 

Compte Carbone

Une allocation citoyenne égalitaire, rétrécissante [1]et échangeable de quotas carbone . Pour tout produit ou service acheté, l'empreinte carbone est comptabilisée par un étiquetage. Pour le consommateur l'empreinte de ses achats est décomptée de son allocation [2]. Les « gros consommateurs carbone » peuvent acheter les kg de carbone des consommateurs plus sobres et modestes, assurant ainsi une justice sociale. C'est l'étiquetage qui pousse les entreprises à réduire leur carbone.
Voilà une belle idée d’une nouvelle monnaie  ! plus d’explications sur wikipédia
Soutenir cette innovation économique : www.comptecarbone.cc

[1] Quota individuel passant de 9 tonnes aujourd'hui à 2 en 2050)
[2] via sa carte de paiement ou par carte anonyme

Compte carbone et idée une de Rénov Éco similitudes et différences.

scénario Compte Carbone idée 1 Rénov Éco
Mécanisme pour décarbonner l’ensemble des secteurs de la consommation Seul le secteur du logement est pris en compte
Mécanisme sur trente ans et au delà Mécanisme sur 10 à 15 ans, qui nécessitera un mécanisme différent ensuite
Pour le secteur logement la baisse de 50 % de la consommation d’énergie n’est pas pris en compte et il n’y a pas de mécanisme pour financer la rénovation L’empreinte carbone du secteur logement n’est pas prise en compte
Une économie avec des quotas idem
Un marché libre 3 secteurs réglementés pendant la durée de la transition : le prix de l’énergie domestique, les travaux et les prix des matériaux de rénvation, les prix des loyers
souplesse dans les trajectoires personnelles idem
effet redistributif (justice sociale) idem
Référendum idem
Monnaie échangeable en kg Carbone monnaie temps en kWh (Idée 2)

Complémentarité : au regard du document A1 trajectoires justes http://www.renoveco.org/trajectoires-justes , le projet compte carbone présente trois risques.

- Risque sur l’empreinte écologique: il n’y a pas plafonds de nos besoins matériels
- Risques sociaux il n’y a pas de plancher social
- Risque sur l’empreinte énergétique, il n'y a pas de milite au développement de l'énergie verte et nucléaire

Rénov Éco répond à ces trois risques pour le secteur du logement.

 

Pacte Finance-Climat

Dans leur ouvrage « Pour éviter le chaos climatique et financier », P Larrouturou et J Jouzel proposent un pacte finance-climat. Voilà une belle idée pour rénover l’économie !

Conséquences du pacte pour la France
Enveloppe pour des prêts bonifiés : 100 Milliards/an
Budget pour des subventions : 20 Milliards/an

Ils proposent un nouvel Impôt européen sur les Sociétés (pour se rapprocher du niveau de celui des USA) et une taxe carbone à 50€ la tonne. Et ils proposent surtout de réorienter la création monétaire [1] faite par la Banque Centrale Européenne vers des prêts aux investissements pour la transition écologique. Ces 60 à 80 milliards par mois orientés pour refinancer les marchés  font peser aujourd’hui un risque de crise bancaire systémique plus important qu’en 2008.
Soutenir cette innovation économique : www.agirpourleclimat.net 

[1] connus sous le nom de "quantitative easing"

Rénov Éco est tout à fait compatible. Les Milliards du Pacte-finance-Climat permettraient d'augmenter la "cagnotte" générée par l'idée 1, donc d'accélérer la transition. Le Pacte ne parle pas de mise en oeuvre de la politique énergétique des bâtiments, Rénov Éco est complémentaire.

.

Le passeport rénovation de "The Shift Project"

Le passeport  et Rénovéco ont des points communs et des différences.

Voici les liens vers cette idée http://www.experience-p2e.org/

scénario The Shift Project scénario Rénov Éco
Un signal règlementaire de mise en conformité progressive des logements en mutation ≪vente≫, fixe par un échéancier long terme

Différence:Le signal prix = adaptation immédiate des acteurs économiques. La valeur verte de l’immobilier est immédiate

La généralisation du ≪ Passeport rénovation ≫ comme outil de diagnostic de performance, de planification et suivi des travaux de rénovation (STR) Similaire
Le développement du ≪ reflexe de performance énergétique ≫ dans l’offre de la filière, notamment au travers de STR/combinaisons de travaux optimisant l’exploitation des occasions de travaux a moindre surcout Différence:Pas besoin de « reflexe » à promouvoir. Le signal prix le fait.
Une structuration progressive de la filière qui conduit à une amélioration progressive du cout des travaux et/ou à l’amélioration de la qualité pour un cout équivalent. Similaire. Mais cela se fait sur 12 ans et non 32 ans

Les différences

  The Shift Project Rénov Éco
L’indicateur clef kWh/m2 kWh/habitant
le moteur des changements la sensibilisation, la normalisation Les tarifs prix La justice sociale et la solidarité
Les paramètres macro à fixer Nombreux et sujets à négociations. Renégociables localement. Risque de remise en cause lors des élections. 5 paramètres : Seuil Prix haut-prix bas Clef de répartition proprio-locataire Nombre d’années Nombre de kWh pour une heure de volontariat
La mobilisation Descendante. L'offre crée la demande. Des décideurs vers les acteurs (artisans, conseillers, fédérations..) puis des acteurs vers des locataires et des propriétaires. Ascendante. La demande crée l'offre.De l’individu, à l’organisation de collectifs, de collectifs à des organisations territoriales. -           
La temporalité au regard de l’urgence climatique Une génération et plus : 32 ans  Une période de sa vie : -8 ans -
La place des citoyens citoyens guidés (assujettis à des lois) par des experts, attentistes, complices pour freiner le changement (détourner les lois) traités en adultes, devant se former, agir et gardant leur liberté de choix
La vision de la société à l’avenir Individualiste Cohésion nationale : redistribution (impôt négatif) -revenu universel (kWh pour tous)
La vision du monde absente Présente avec le droit universel à une empreinte écologique.

 

Mes sources : voici les liens vers des rapports et des sites

Les effets de la fiscalité écologique sur le pouvoir d'achat de Thomas Douenne mars 2019

Sobriété énergétique le Labo ESS 2018

Le plan de rénovation énergétique de Nicolas Hulot d'avril 2018, montre que nous n'atteindrons pas les objectifs fixés. Les propositions d'associations de lutte contre la précarité ("Rénovons" février 2017) comme celles des gouvernements sont basées sur notre ancien modèle économique !

Le rapport négaWatt "efficacité sobriété performance" janvier 2017

Le rapport The Shit Project septembre 2013